Citation Léonard de Vinci

Séparateur deux couleurs

Le besoin d’aide

 

Tous nous sommes nés vulnérables et demeurons impuissants pendant de nombreuses années. Auprès de nos parents nous avons appris à grandir; l’école nous a socialisés et éduqués. Au cours de ces processus d’apprentissage toute notre vie a été – et continue d’être – traversée par des cycles ou des états d’insatisfaction (la nôtre ou celle des autres), de gratifications et de succès jamais définitivement acquis, d’essais et d’erreurs à répétition; il arrive que nous éprouvions du mécontentement vis-à-vis de nous-même ou de notre vie, que nous ayons l’impression d’un vide parfois angoissant et qu’il nous manque quelque chose d’indéfinissable pour que nous nous sentions suffisamment contents de nous, de notre vie, et heureux.

 

Devenus adultes, pour trouver réponses ou solutions à notre inquiétude nous ne pouvons plus faire appel à nos parents ou à nos maîtres ; dans des moments particulièrement difficiles, nous voudrions être aidés, il arrive même que nous en ressentions  une certaine urgence.

 

Après une formation solide en littérature et en psychanalyse, enrichie de ma réflexion personnelle autant que de mes expériences professionnelles, je propose à chacun une exploration en profondeur et un travail fondé avant tout sur le désir et la conquête de l’authenticité, autrement dit sur le courage d’oser être soi à ses propres yeux autant que sous le regard des autres, sans tricher ni fuir.

 

Dans la pratique de mon métier, savoir écouter, comprendre et ne pas juger, être véritablement présent à l’autre et bien entendu respecter les règles éthiques les plus rigoureuses, sont des prérequis incontournables. En m’appuyant sur mon analyse personnelle, ma formation puis ma pratique psychanalytique, je me définis principalement comme passeur en même temps qu’accoucheur, comme alliée, et non pas comme parent ou gourou.

 

En accompagnant quelqu’un à devenir véritablement autonome, à vaincre ses peurs et ses blocages, ses dépendances et ses insécurités, ma plus grande récompense est sa découverte du bonheur d’être totalement présent et fidèle à lui-même:

 

 

être là, être vrai.