Citation Gaston Miron

Séparateur deux couleurs

Développement personnel : la psychanalyse « active et de courte durée »

 

C’est une approche fondée sur le questionnement, le renvoi en miroir, mais jamais le conseil, la directive, le contrôle, le jugement ou la position morale.  À la différence du coaching ciblé sur l’ici et maintenant et qui a pour objectif la résolution rapide de difficultés spécifiques liées au présent, la psychanalyse dite « active et de courte durée »  est très proche de la maïeutique. En partant du principe que la clef de ce que nous cherchons parfois en vain ou de ce que nous ne comprenons pas est en nous-même, déjà là, et que la majeure partie de nos difficultés récurrentes ont leur source inconsciente dans notre propre histoire oubliée, cette pratique s’inscrit dans le courant de la psychanalyse freudienne classique. Mais avec une différence fondamentale : cette dernière, généralement longue, se déroule sur le divan, dans le silence relatif du psychanalyste, tel un monologue ponctué par les interprétations; alors que l’approche active se veut une relation d’alliance et un dialogue où progressivement l’analyste transmet à l’analysant les outils analytiques qui éclaireront sa démarche, lui permettront d’accroître son autonomie et de consolider ses capacités d’autoanalyse. C’est une transmission de savoir, qui rend le travail psychanalytique dynamique et vivant, et qui réduit considérablement la durée du processus.

 

Recherche d’une compréhension profonde de qui nous sommes et des sources des comportements, attitudes, etc. qui nous empêchent d’être bien dans notre vie: un programme de psychanalyse active s’étend sur une période plus longue que le coaching, mais ne dépasse généralement pas 1 an.

 

 

 

Cette approche vous convient, si

 

– Vous avez besoin de faire le point et de vous retrouver ; vous sentez que votre vie ne répond pas à vos aspirations et à vos valeurs les plus profondes,

 

– Vous vous apercevez que vous reproduisez régulièrement les mêmes erreurs, dans vos comportements, dans le choix de vos amis ou de vos partenaires par exemple,

 

– Vos doutes empêchent votre créativité de s’exprimer et de s’épanouir,

 

– Vous fuyez l’intimité,

 

– Vous êtes effrayé par la solitude,

 

– Vous n’osez pas exprimer vos sentiments et vous bloquez ou refoulez vos émotions,

 

Et que vous ne savez pas comment faire pour que « ça change ».